Remise d’attestation aux stagiaires chez Inter’ess

Les trois associations intermédiaires Inter’ess pour Lannion, Partage et emplois pour Guingamp, et le Point d’Appui pour Perros-Guirec, ont organisé et proposé à six salariés en insertion, de suivre, sur une période de dix jours, du 3 au 17 juin, une formation de peintre.

« Aujourd’hui, jeudi, nous avons le plaisir de remettre de manière officielle à Jean-Pierre, Luce, Fabrice, Jordan, Thibault et Baptiste, leur attestation de formation, commente Nathalie Colin, encadré par Echobat, ils ont réalisé dans nos nouveaux locaux un travail de peintre préparateur, enduire, poncer, peindre et nettoyer, un vrai chantier, quelque chose de concret, un des récipiendaires, est en CDD, un autre va entamer une formation longue. »

Cette formation a été possible grâce à la confiance des partenaires de l’opération présents pour cette cérémonie, David et Laurence, d’Echobat, Patrick, de la coopérative emploi service, de Landerneau, Jean-Yves, de Tinatur, et des formatrices, Françoise et Jessica. « Nous envisageons pour 2020 de mettre en place une formation longue avec un parcours complet d’ouvrier polyvalent en bâtiment, signale Laurence Bessmer, d’Echobat.

 

https://www.ouest-france.fr/bretagne/lannion-22300/lannion-remise-d-attestation-aux-stagiaires-chez-inter-ess-6561415

 

Quinze jours pour tester le métier de peintre

Fabrice et une partie des peintres en compagnie de Jessica Pierre une des deux formatrices. Ouest-France

Initié par l’association intermédiaire Inter’ess, un chantier d’insertion a permis à six personnes de démarrer une formation en peinture.

 

Il y a quinze jours, Fabrice, Jean-Pierre, Luce, Baptiste, Thibault et Jordan n’avaient pas de compétences particulières en peinture. Juste une appétence. Comme tous les six cherchent du travail et que le métier de peintre recrute, ils l’ont testé.

Accompagnés par les associations intermédiaires Inter’ess, Guingamp partage et le Point d’appui, ils ont bénéficié d’un chantier d’insertion de deux semaines, une première formation couronnée d’un certificat de compétences.

À l’origine du projet, l’association trégorroise Inter’ess vient d’acheter un local zone de Troguéry où elle déménagera son siège social en août. Pour transformer ce hangar en bureaux, elle a fait appel à des artisans locaux et, pour la peinture intérieure, a mis en place cette formation, via le réseau d’écoconstruction solidaire, Échobat.

Deux formatrices les ont accompagnés dans le long travail de préparation des murs (ponçage et enduit), la pose de peinture minérale sans solvant et le nettoyage des rouleaux à la machine écologique. « Le chantier a suscité quelques vocations, s’est réjouie Nathalie Colin, la directrice d’Inter’ess, certains vont poursuivre par une formation qualifiante à Morlaix. »

https://www.ouest-france.fr/bretagne/lannion-22300/lannion-quinze-jours-pour-tester-le-metier-de-peintre-6401880

 

Elles ont fait leurs premiers clics au Point d’appui

Michèle, Marie-Christine et Joëlle ont reçu leur passeport numérique. Ouest France

Le Point d’appui, qui accompagne notamment les demandeurs d’emploi dans leurs démarches de recherche, a mis en place, avec le soutien de la Fondation Orange, une formation « 1er clic ».

L’objectif est de permettre aux personnes de se familiariser avec l’outil numérique et de pouvoir accéder aux services en ligne des administrations et de divers organismes.

Trois personnes ont suivi ce stage de douze semaines, à raison de deux heures

Le Point d’appui projette d’ouvrir une nouvelle session numérique, en collaboration avec des associations caritatives locales.

 

https://www.ouest-france.fr/bretagne/perros-guirec-22700/perros-guirec-elles-ont-fait-leurs-premiers-clics-au-point-d-appui-6572410

 

Point d’appui. Cinq nouveaux administrateurs © Le Télégramme31-03-2019-

Le Point d’appui tenait son assemblée générale vendredi. L’occasion pour l’association d’accueillir cinq nouveaux administrateurs qui vont pouvoir œuvrer pour permettre au plus grand nombre de trouver un tremplin pour l’emploi. Jean-Louis Clech, le président, a ouvert l’assemblée générale par un hommage au Dr Yannick Besnard, décédé le 15 mars et qui a été le trésorier de la structure pendant de nombreuses années. Structure qu’il avait rejoint en 2001.

« L’année 2018 s’est terminée par un nombre d’heures en léger recul (29 383 soit un peu plus de 1 500 heures en moins que 2017, qui était une année exceptionnelle). Un recul qui s’explique par une diminution auprès des entreprises et des collectivités (4 %) mais aussi le manque de personnes à mettre à disposition plus particulièrement sur les mois de juillet et d’août où nous avions une forte demande des particuliers et que l’on a pu satisfaire », a précisé le président lors du bilan moral.

Le Point d’appui, qui œuvre sur 20 communes entre Tréguier et Perros-Guirec, vient de renforcer son conseil d’administration avec pas moins de cinq nouveaux administrateurs qui, chacun, vont pouvoir apporter leurs compétences et leurs connaissances du terrain pour permettre à la structure de continuer son essor. Les nouveaux membres sont Aliette Fourdraine, Francine Mortellec, Yves Le Rolland, Jean-Luc Deslisle et Olivier Lefort.


© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/perros-guirec/point-d-appui-cinq-nouveaux-administrateurs-31-03-2019-12246822.php#oYOPDV638AgwoBiy.99

Point d’appui. 140 salariés employés en 2018

Le point d’appui offre une solution de réinsertion à un large public de demandeurs d’emploi.

Le point d’appui perrosien a su s’ancrer dans le paysage social et économique du territoire, au fil des ans. Véritable tremplin vers la réinsertion, l’association, qui s’inscrit dans l’économie sociale et solidaire, débute sa trente-deuxième année sous les meilleurs auspices, après une bonne année 2018.


29 500 h ont été effectuées par 140 salariés soit un volume d’équivalent temps plein de 19 personnes. La structure compte parmi ses 140 salariés, 88 femmes et 52 hommes dont 61 ont plus de 45 ans. L’association a également accueilli 78 nouvelles personnes pour les guider dans leur réinsertion (21 bénéficiaires du RSA, 18 de l’allocation spécifique de solidarité, 18 travailleurs handicapés et 18 parents isolés). L’activité 2018 a généré un chiffre d’affaires de 629 435 € et représente une masse salariale de 459 245 €. Les donneurs d’ordre étaient au nombre de 610 du côté des particuliers et de 23 du côté des collectivités. Lannion Trégor Communauté a également fait appel à la structure pour le nettoyage des offices de tourisme du territoire et le remplacement des ripeurs sur le secteur de Tréguier. À noter également que des commerçants, artisans et professions libérales font appel au point d’appui, ce qui fait un total de donneurs d’ordre de 696.

26 départs

Le flux d’entrée et de sortie est permanent. Cette année, ce ne sont pas moins de 26 personnes qui ont quitté la structure. Dix ont obtenu un CDI deux et ont été embauchés dans une collectivité. Du côté administratif, une comptable a rejoint la structure en septembre dernier pour remplacer l’ancien comptable et au 1er juillet, la structure devrait embaucher un conseiller en insertion à temps plein.

La structure qui prône la réactivité et la proximité a également à cœur de former le public qu’elle accueille pour lui permettre d’accomplir ses missions dans les meilleures conditions. Ainsi, comme tous les ans, une partie d’entre eux a suivi une formation de sauveteur-secouriste et une autre concernant les gestes et postures. Petite nouveauté en 2018, deux personnels ont suivi une pré-qualification aux métiers des espaces verts au lycée de Pommerit-Jaudy (600 h).

 

Pratique
Le point d’appui tiendra son assemblée générale, le vendredi 29 mars, à 17 h, dans ses locaux, rue des 7-Îles.

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/perros-guirec/point-d-appui-140-salaries-employes-en-2018-24-03-2019-12240342.php#cRk5lCJiusdWGP8a.99

Une bonne année pour le Point d'appui

Jean-Louis Clech, président, et Corinne le Bourdonnec, directrice du Point d'appui, ont présenté un bon bilan 201

  •  « Une très bonne année, tant sur le plan social qu'économique ! » Jean-Louis Clech, le président de l'association Le Point d'appui (PA) a le sourire en ouvrant l'assemblée générale de l'association vendredi soir dans les locaux du PA. « L'association joue à fond son rôle d'entreprise intermédiaire : fournir de l'emploi et réinsérer les demandeurs. Nous pourrions faire encore plus si nous avions plus de demandeurs d'emploi. Nous ne pouvons pas répondre à toutes les demandes ».
Avec plus de 31 000 heures (31 036 exactement), le chiffre de 2016 est dépassé de 1 615 heures. Le président signale la baisse des donneurs d'ordre du côté des particuliers (63 %) et l'augmentation du côté des entreprises et des collectivités. Le chiffre d'affaires a crû de 3,46 % (681 417 €) et les charges fixes ont diminué de 4,36 % (152 417 €).

Le territoire du PA couvre 24 communes de Trébeurden à Tréguier. À noter que les services à la personne, ménage et aide à domicile, entretien du jardin, assistance informatique, petits travaux de bricolage, garde d'enfants peuvent bénéficier d'une exonération fiscale.

Corinne Le Bourdonnec, directrice, détaille les chiffres. Parmi les principaux, des donneurs d'ordre plus nombreux : en 2017, 685 donneurs d'ordre pour 142 demandeurs d'emploi. Côté collectivités, Trégastel a fourni 1 598 h, Tréguier, 1 526 h, et Perros-Guirec, 771 h, « en progrès ». Les demandeurs sont en majorité des femmes, 94 pour 88 hommes.

Le PA favorise le retour vers un emploi durable, il offre des formations : secouriste, gestes élémentaires de survie, habilitations électriques, reconnaissance de compétence et préqualification en ouvrier de paysage... « Le PA a un objectif de sorties. Il y en a eu 26 en 2017 dont 11 vers un emploi durable ».

Plus d'information sur http://www.lepointdappui.fr/

 

https://www.ouest-france.fr/bretagne/perros-guirec-22700/une-bonne-annee-pour-le-point-d-appui-5727362

 

Point d'appui. Témoin de la reprise économique

Louis Clech, le président du Point d'appui, et Corinne Le Bourdonnec, la directrice.

Le Point d'appui, acteur majeur de l'économie sociale et solidaire, est également le témoin de la reprise économique. Le bilan de l'année 2017, présenté récemment aux administrateurs, met en lumière les moments forts de cette 30e année d'existence et met le doigt sur l'importance économique de la structure.

Le Point d'appui, créé en 1987, a fêté ses 30 ans en 2017. Trente ans d'action en faveur des demandeurs d'emploi, mais également de services pour les entreprises, les particuliers et les collectivités. L'année 2017 a été marquée par la signature de convention de partenariat avec Pôle emploi, la mise en place du site internet commun aux huit structures départementales adhérentes de la Faidep, dénommé Elorys services solidaires (www.elorys.bzh) et le renforcement de la présence sur le site de la Maison de l'emploi de Tréguier (mardi et mercredi, de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 16 h 30, rue Lamennais).

La sollicitation des entreprises en nette hausse

En 2017, 685 donneurs d'ordre ont fait appel au Point d'appui (qui couvre deux communes), qui a fourni pas moins de 142 salariés, qui ont effectué 31.046 heures. 23.901 heures ont été réalisées sur le territoire de Perros-Guirec et 7.135 sur le territoire de Tréguier. « La sollicitation des entreprises et des collectivités est en nette hausse. C'est le témoin de la reprise économique.
 
Nous avons noué de nouvelles collaborations, notamment avec Lannion Trégor Communauté pour les remplacements en déchèterie et chez les rippeurs, avec les petites communes, pour les remplacements des personnels des écoles mais également avec la ville de Perros-Guirec, qui fait à nouveau appel à nos services », précise Corinne Le Bourdonnec, la directrice.

Les chiffres à retenir

L'accompagnement a concerné 174 personnes, dont 88 nouveaux demandeurs d'emploi. Le nombre de sorties du Point d'appui est de 26 personnes, dont onze ont été embauchées en CDI. Le chiffre d'affaires affiché est de 681.855 €, avec une masse salariale de 495.395 €. « En 2018, nous allons continuer à accompagner les demandeurs d'emploi dans leurs démarches et dans leur parcours et continuer à leur proposer des formations. Depuis le début de l'année, dix d'entre eux ont bénéficié d'une formation secourisme, geste et postures, deux d'une habilitation électrique et deux d'un accompagnement dans le dispositif différent et compétent », indique la directrice.

Pratique
Le Point d'appui, 8, rue des Sept-Îles, 22700 Perros-Guirec, tél. 02.96.91.17.22 ou 12, Rue Lamennais, 22220, à Tréguier, tél. 02.96.92.33.46

© Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/perros-guirec/point-d-appui-temoin-de-la-reprise-economique-04-05-2018-11948045.php#fyU8m9I87uHP2yRt.99